• Aide

Pour un commerce mondial plus juste

Livre

Résumé

Comment gérer équitablement les relations commerciales entre pays riches et pays pauvres ? Comment aider ceux-ci ? Les auteurs font l'historique de l'Organisation mondiale du commerce, explorent les questions, les événements et les obstacles à l'origine de l'échec de Cancun et de l'aboutissement du Doha round, proposent des réformes et des principes à la base d'un accord fructueux.


  • Autre(s) auteur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2007
  • Notes
    • Trad. de l'anglais
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 350 p. ; 24 x 16 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • ISBN
    • 978-2-213-62977-3 ;
    • 2-213-62977-3
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • Comment aider les pays pauvres à s'enrichir, par eux-mêmes, grâce à un commerce plus libre et plus juste ?

      Dans ce livre stimulant et engagé, le prix Nobel d'économie Joseph E. Stiglitz et son coauteur Andrew Charlton s'attaquent à l'un des grands défis auxquels les dirigeants de la planète sont aujourd'hui confrontés. Ils avancent un modèle radicalement nouveau, et réaliste, pour gérer les relations commerciales entre les pays riches et les pays pauvres. Leur démarche vise à ouvrir les marchés dans l'intérêt de tous et pas seulement des économies les plus puissantes, à garantir que le commerce fera effectivement progresser le développement, et à réduire au minimum les coûts d'ajustement.

      Après un bref historique de l'Organisation mondiale du commerce et de ses accords, les auteurs explorent les questions et les événements qui ont conduit à l'échec des négociations de Cancún et les obstacles qui empêchent le Doha Round d'aboutir. Puis ils énoncent les réformes et les principes qui constituent la base nécessaire d'un accord fructueux.

      Écrit dans un style limpide, riche en analyses et en exemples concrets, cet ouvrage est incontournable pour tous ceux qui s'intéressent au commerce mondial et au développement.

      «La meilleure démonstration à ce jour des potentialités du commerce pour le développement. [...] À lire - et à appliquer - absolument pour faire du Doha Round un instrument de développement.»

      José Antonio Ocampo, secrétaire général adjoint des Nations unies pour les affaires économiques et sociales.

      Joseph E. Stiglitz a reçu le prix Nobel d'économie en 2001. Il est professeur à l'université Columbia. Il a été président du Council of Economic Advisers du président Bill Clinton de 1995 à 1997 et économiste en chef et premier vice-président de la Banque mondiale de 1997 à 2000. Il a publié La Grande Désillusion (Fayard, 2002), Quand le capitalisme perd la tête (Fayard, 2003) et Un autre monde (Fayard, 2006).

      Andrew Charlton est chercheur à la London School of Economics. Il a enseigné à l'université d'Oxford et conseillé l'Initiative for Policy Dialogue, le PNUD et le Centre du développement de l'OCDE.

  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Disponible - 335.3 STI

    Niveau 3 - Economie