• Aide
  • Eurêkoi Eurêkoi

Livre

L'enfer, ce n'est pas les autres ! : bref essai sur la mondialisation

Résumé

A contre-pied des discours qui rendent la mondialisation responsable du déclin industriel, des délocalisations et du chômage, l'auteur rend compte des avantages de la mondialisation, et des opportunités qu'elle représente.


  • Éditeur(s)
  • Date
    • impr. 2007
  • Notes
    • Bibliogr. p. 151-156
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (156 p.) ; 19 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • Epoque
  • ISBN
    • 978-2-84446-106-3
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • L'enfer, ce n'est pas les autres !

      Bref essai sur la mondialisation

      Comprendre, évaluer, agir.

      Comprendre ce qui se joue aujourd'hui sous le terme de mondialisation. Libre échange des marchandises, déplacements massifs des capitaux, migrations et délocalisations, entrée de centaines de millions de travailleurs sur le marché mondial...

      Évaluer l'impact sur l'Europe et la France de cette nouvelle mondialisation, sans agiter d'épouvantails ! Pourront-elles résister avec leurs taux de croissance et d'investissement si faibles, prises en tenailles entre les États-Unis à la pointe des innovations et les pays émergents à très bas salaires ?

      Agir pour que l'Europe aujourd'hui dévoyée retrouve son dynamisme, son potentiel innovateur. Agir contre les effets pervers du marché, les dysfonctionnements de l'euro, mais sans élever de barrières, car un enfermement serait très coûteux.

      L'enfer, ce n'est pas les autres, ce sont nos faiblesses actuelles. La mondialisation n'est pas le mal, mais elle peut faire mal si nous ne prenons pas les chemins de cette société de la connaissance qui est déjà là, mais à laquelle nous tournons le dos.


  • Origine de la notice:
    • BNF
  • Disponible - 334.113 DOC

    Niveau 3 - Economie