• Aide

Agriculteurs et territoires : entre productivisme et exigences territoriales

Livre

Résumé

Etudes et réflexions de chercheurs en sciences sociales sur les ressorts d'un avenir agricole postproductiviste. Quelle agriculture encourage-t-on à travers la constitution de nouveaux territoires ? Peut-on contrecarrer la course à l'agrandissement et à la productivité ? Comment répondre aux attentes multiples concernant la qualité des paysages, de l'environnement et de la vie ?


  • Contributeur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2007
  • Notes
    • Réunit une partie des textes remaniés issus du colloque "Faire campagne, pratiques et projets des espaces ruraux aujourd'hui", organisé par l'UMR ESO 6590 du CNRS, en mars 2005
    • Bibliogr. p. 255-266
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (268 p.) : ill., couv. ill. en coul. ; 24 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • Epoque
  • Lieu
  • ISBN
    • 978-2-7535-0486-8
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • Agriculteurs et territoires

      Entre productivisme et exigences territoriales

      Après avoir longuement scruté les transformations de l'agriculture et ses conséquences sur les espaces ruraux, les chercheurs en sciences humaines et sociales s'interrogent désormais sur les ressorts d'un avenir agricole post-productiviste. Quelle agriculture encourage-t-on à travers la constitution de nouveaux territoires ? Peut-on contrecarrer la course à l'agrandissement et à la productivité ?

      L'agriculture et les agriculteurs sont investis d'attentes multiples qui dépassent la fonction productive : qualité des paysages, de l'environnement et de la vie. Or, ces exigences s'ajoutent à des contraintes fortes dans une profession très administrée, même si tous ne connaissent pas le même niveau de dépendance aux politiques publiques. Face aux attentes en perpétuelle évolution, les pratiques des agriculteurs ne s'inscrivent pas dans la même temporalité. En fonction des types d'espaces agricoles, des structures d'exploitation, de l'éventail des productions pratiquées, des politiques publiques et de l'histoire récente vis-à-vis de la logique productiviste, les capacités d'adaptation et d'évolution varient. Si l'étude des porteurs de projets innovants retient notre attention, l'ouvrage s'attache à saisir aussi les tendances de fond qui mobilisent la majorité des agriculteurs.

      Dans ce contexte, de quelle reconnaissance sociale bénéficient les agriculteurs et pour quel niveau de vie ? Comment des demandes sociales multiformes, voire contradictoires et même conflictuelles peuvent-elles être assurées par des agriculteurs de moins en moins nombreux ? Quelle place prennent-ils, quelle place leur donne-t-on dans les projets de territoire et dans les instances de décision ? À l'évidence, la présence des agriculteurs dans l'espace et la société est porteuse d'enjeux territoriaux majeurs qui débordent largement la seule sphère agricole.


  • Origine de la notice:
    • BNF
  • Disponible - 339.14 AGR

    Niveau 3 - Economie