• Aide

Isis

Livre

Résumé

A la mort de Nout, déesse sage et humble, le peuple se retrouve sous la domination du dieu Râ, qui entend régner sans partage. Il charge Seth d'imposer sa volonté en lui promettant qu'il héritera du pouvoir terrestre à la mort de son père. Face à la répression sanglante, à la corruption et à l'injustice, un mouvement de résistance s'installe autour d'Isis, fille de Nout et soeur de Seth.


  • Contributeur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • DL 2007
  • Langues
    • Français
    • , traduit de : Arabe
  • Description matérielle
    • 1 vol. (91 p.) ; 21 cm
  • Collections
  • Genre
  • ISBN
    • 978-2-87282-610-0
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • À la mort de Nout, déesse sage et humble, le peuple se retrouve sous la toute puissante domination du dieu Râ qui entend bien régner sans partage. Sachant que tous n'apprécient pas cette accession au trône par la force, il charge Seth d'imposer sa volonté en lui promettant qu'il héritera du pouvoir terrestre a la mort de son père. Une ère nouvelle débute, pour le plus grand malheur des pauvres et des femmes celle d'un dieu unique, despote, cruel et misogyne.

      Seth et le chef de l'armée remplissent parfaitement leur rôle, n'hésitant par a tuer, violer et piller pour installer la terreur dans les rangs des paysans corvéables a merci Pourtant, face a la répression sanglante, à la corruption et à l'injustice, un mouvement de résistance s'installe peu à peu autour d'Isis, fille de Nout et soeur de Seth, dont ce dernier est eperdument amoureux.

      À travers ce récit allégorique rondement et intelligemment mené, Nawal el-Saadawi dresse avec brio le portrait d'une certaine société qui pourrait bien ne pas être étrangère à l'actualité de ce début du XXIe siècle.

      Le chef de l'armée : Le dieu Râ nous a abandonnés parce que nous avons omis de le révérer.

      Seth : Prions dès maintenant Et vite. Il n'est peut-être pas trop tard 0 dieu ! ô ô ! Te souviens tu de ce que nous disions lorsque nous commencions la prière ? Ma mémoire est encombrée par les soucis du pouvoir et de la gestion de l'état et j'ai oublie.

      Le chef de l'armée : O dieu ! ô ô ! Il semble que j'ai moi aussi oublié les paroles, mon maître. Mon esprit n'est plus occupé que par les plans de bataille. Cela n'y laisse aucune place pour autre chose. Pardonne-nous nos fautes, ô grand dieu Râ, aide-nous à vaincre l'hostilité d'Isis, la fille de Nout.

      Seth : Imbécile ! Ces doléances-là doivent venir en fin de prière, pas au début ! Et puis, nous sommes censés prier sans rien exiger, sinon nos prières sembleront intéressées.


  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Disponible - 892.7 EGYP SAAD 4 IS

    Niveau 3 - Langues et littératures