• Aide

Oiseaux : héros et devins

Livre

Résumé

Etudes de la place singulière des oiseaux à travers les diverses cultures d'Europe et d'Asie, depuis le coq dans la pensée grecque ancienne jusqu'au symbolisme du calao à Bornéo et en Asie du Sud-Est.


  • Contributeur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2008
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 275 p. : ill., cartes ; 22 x 14 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • Lieu
  • ISBN
    • 978-2-296-04973-4
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • Oiseaux

      Héros et devins

      Messagers célestes, les oiseaux sont aussi devins. La Grèce, les Etrusques en témoignent par maintes traditions. Il en allait de même chez les Celtes, qui figuraient des corbeaux parlant à l'oreille des dieux, et associaient des grues à l'image du taureau divin : vieilles croyances dont les échos résonnent encore en Irlande. Le coq, que les Grecs reçurent de l'Orient, le pic, divinatoire chez les Latins, le roitelet, « oiseau-druide » ou victime expiatoire, ont également leur place dans cette volière sacrée.

      Du Cambodge à l'Estonie et au monde slave, les oiseaux sont aussi héros de contes. En Iran le fabuleux Simorgh, épique et mystique, triomphe avec le Livre des Rois et continue à vivre dans l'imagerie populaire.

      Enfin les oiseaux se font héros civilisateurs et ancêtres, tels le calao ou le casoar pour certains groupes de Bornéo et de Nouvelle-Guinée : il appartient aux ethnologues de nous en apprendre davantage.


  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Disponible - 39.7 OIS

    Niveau 2 - Ethnologie