• Aide

Marina Tsvetaeva, ma mère

Livre

Résumé

Ces souvenirs d'Ariadna Efron, publiés dans diverses revues, constituent une source importante pour la connaissance de Marina Tsvetaeva.


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2008
  • Langues
    • Français
    • , traduit de : Russe
  • Description matérielle
    • 250 p. ; 23 cm
  • Collections
  • Titre(s) en relation
  • Sujet(s)
  • ISBN
    • 978-2-84545-137-7
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • Marina Tsvetaeva, ma mère

      Fille de Marina Tsvetaeva, Ariadna Efron semble avoir compris dès sa prime enfance la singularité de la grande poétesse russe et la valeur de sa poésie. « Lectrice absolue », confidente et complice, elle semble vouloir la faire revivre ou, du moins, l'empêcher de disparaître. « Très bientôt elle prendra sa place, une très grande place, dans la littérature soviétique, dans la littérature russe ; et je dois contribuer à cela, parce qu'il n'y a personne au monde qui la connaissait mieux que moi », écrira-t-elle plus tard.

      Marina Tsvetaeva, ma mère rassemble des souvenirs de la petite fille puis de l'adolescente à travers les errances de sa mère. C'est une Tsvetaeva prise dans la vie de tous les jours, celle qui consiste à trouver de quoi manger, de quoi se chauffer, de quoi se vêtir. Ariadna assiste à son travail, à ses rites, à ses habitudes, à ses angoisses face à la création, à la poésie. Elle évoque des bouleversements incessants, des changements de domicile comme de pays ; les villes, les maisons et les gens se succèdent et se superposent. Elle balaie les ombres qui planent sur le personnage de Marina, décrit des périodes et des rencontres, traque les gestes, les regards, les réactions. C'est aussi toute une Russie sur le point de devenir URSS que nous dévoile Ariadna Efron, animée par certains des plus grands esprits de l'époque, intellectuels et artistes : un milieu incroyable, un peu irréel, dans lequel la fille de Marina Tsvetaeva a baigné si longtemps.

      Et le portrait qui ressort de ces pages est à l'image de leur relation : tendre, complice, admiratif mais sans l'ombre d'une concession. Un livre essentiel pour une connaissance intime de Marina Tsvetaeva.


  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Disponible - 882 TSVE 5 EF

    Niveau 3 - Langues et littératures