• Aide

Vermeer

Livre

Résumé

Présentation de l'oeuvre du peintre hollandais.


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2008
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 158 p. ; : ill. ; 24 x 17 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • ISBN
    • 978-2-84277-847-7
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • « Ce qui me fascine, c'est le regard pur [...]. Je pense à ces compositions de carrés et de rectangles dont le prétexte est un clavecin ouvert, un peintre à l'oeuvre devant son chevalet, une carte géographique au mur, une fenêtre entrebâillée, l'angle d'un meuble ou d'un plafond forme par la rencontre de trois surfaces, les raies parallèles des solives, ce dallage sous nos pieds de losanges. »
      (Paul Claudel)

      « Depuis que j'ai vu au musée de La Haye une Vue de Delft, j'ai su que j'avais vu le plus beau tableau du monde. Dans Du côte de chez Swann, je n'ai pu m'empêcher de faire travailler Swann à une étude sur Ver Meer. »
      (Marcel Proust)

      « Chez Vermeer, la lumière n'est point du tout artificielle : elle est précise, normale, comme dans la nature, et telle qu'un physicien scrupuleux peut la désirer. Le rayon qui entre à un bord du cadre transperce l'espace jusqu'à l'autre bord. La lumière semble venir de la peinture même, et les spectateurs naïfs s'imagineraient volontiers que le jour glisse entre la toile et la bordure. »
      (William Thoré-Bürger)

      Vermeer est né en octobre 1632 à Delft où il fut baptisé le 31 du même mois. Il y est mort en 1675, le 13 ou le 14 décembre, et est enterré le 16 dans un tombeau de l'Oude Kerk. Ces dates sont le seul « récit » conséquent de sa vie. Le reste est affaire de doutes, d'incertitudes et d'hypothèses. Ce qui signifie que, pour comprendre Vermeer, l'on se passe des anecdotes que rapportent habituellement les biographies. Et que l'on regarde son oeuvre. En tout et pour tout une trentaine de tableaux, dont on peut être (presque) certain qu'ils sont de lui. Quelques toiles mentionnées dans des catalogues anciens semblent irrémédiablement perdues. Et les experts sont réticents à considérer de nouvelles attributions. D'autant que les faux peints par Van Meegeren pendant la deuxième guerre mondiale ont provoqué un formidable scandale.

      Pascal Bonafoux, écrivain, historien d'art, après avoir, entre autres, abordé les oeuvres de Rembrandt et de Van Gogh, continue dans ce volume de la collection Profils de l'Art, à nous communiquer la passion de la peinture hollandaise.

  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Disponible - 70"16" VERM 2

    Niveau 3 - Arts