• Aide

La survenance et l'esprit : [vol.1] L'esprit et la causalité mentale

Livre

Résumé

Dix études sur le concept de survenance en philosophie de l'esprit, par l'un des théoriciens contemporains les plus importants dans le domaine. Le philosophe examine notamment les arguments de ceux qui ont vu dans l'idée de survenance la formulation possible d'un physicalisme libre de tout engagement réductionniste.


  • Contributeur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • impr. 2008
  • Notes
    • Bibliogr. p. 233-242. Index
  • Langues
    • Français
    • , traduit de : Anglais
  • Description matérielle
    • 1 vol. (XLIV-249 p.) : couv. ill. en coul. ; 22 cm
  • Collections
  • Titre(s) en relation
  • Sujet(s)
  • Genre
  • ISBN
    • 978-2-916120-04-1
  • Indice
    • 167 Recherche scientifique. Méthodologie. Théorie. Explication
  • Quatrième de couverture
    • La Survenance et l'Esprit

      Vol. I : L'esprit et la causalité mentale

      Le cerveau sécrète-t-il la pensée comme le foie sécrète la bile, ainsi que le soutenait le célèbre physiologiste et philosophe français Canabis à la fin du XVIIIe siècle ? Au moins depuis cette époque, jusqu'à l'essor actuel des neurosciences, la philosophie de l'esprit a connu différentes formes de réductionnisme visant à identifier notre vie mentale à des processus exclusivement physiques ou biologiques. Ces stratégies réductionnistes ont fait l'objet de vives critiques en raison de la représentation appauvrie qu'elles semblent offrir de l'esprit. Afin d'échapper au réductionnisme sans pour autant tomber dans l'ornière du dualisme de l'âme et du corps (comme chez Descartes), certains philosophes ont tenté d'élaborer différentes versions de matérialisme non réductionniste, en recourant notamment à la notion de « survenance ».

      Dire qu'une propriété est survenante ou qu'elle survient sur une autre propriété signifie que la première est déterminée par la seconde sans pour autant lui être réductible. Introduite par Davidson dans le domaine de la philosophie de l'esprit, cette notion de survenance, qui présente l'avantage de concilier le caractère irréductible des phénomènes mentaux avec leur dépendance à l'égard des phénomènes physiques, a fait renaître l'espoir de ménager une place à l'esprit dans un monde fondamentalement matériel.

      Dans ce volume, fruit de vingt ans de recherches philosophiques, Jaegwon Kim interroge cette notion de survenance et critique les théories qui reposent sur elle. Discutant avec une grande clarté de style la thèse du monisme anomal de Davidson, l'argument de la réalisation multiple de Putnam, le projet d'une « épistémologie naturalisée » de Quine ou encore le programme de naturalisation de l'intentionnalité de Dretske, l'auteur apporte ici une contribution majeure au débat contemporain sur la causalité mentale et la métaphysique de l'esprit.

      Jaegwon Kim, né en 1934, est professeur à l'université de Brown, aux États-Unis, titulaire de la chaire de philosophie William H. P. Faunce. Il est l'auteur de nombreux articles et ouvrages fondamentaux consacrés à la philosophie de l'esprit, à la métaphysique et à la philosophie des sciences, dont Physicalism, or Something Near Enough, L'Esprit dans un monde physique, Trois essais sur l'émergence et Philosophie de l'esprit.

      Max Kistler, né en 1962, est professeur au département de philosophie de l'université Pierre-Mendès-France, à Grenoble, et membre de l'Institut Jean-Nicod, à Paris. Il a notamment publié Causalité et Lois de la nature.

  • Origine de la notice:
    • BNF
  • Disponible - 167 KIM

    Niveau 2 - Philosophie