• Aide

Les patrons du Second Empire

Résumé

Portraits de célèbres industriels qui ont fait de la Loire une des régions les plus actives dans les domaines de l'industrie soyeuse, la métallurgie et la construction mécanique, l'arme, le verre, la tannerie. Riche en charbon mais pauvre en minerai, à l'écart des grands axes, la région stéphanoise doit son succès à sa longue tradition du travail industriel et au dynamisme de ses entrepreneurs.


Couverture
  • Contributeur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • DL 2010
  • Notes
    • Bibliogr. p. 199-201. Index
    • Index. Bibliogr.
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (208 p.) : ill., couv. ill. ; 24 cm
  • Sujet(s)
  • Epoque
  • Lieu
  • Genre
  • ISBN
    • 978-2-7084-0870-8 ;
    • 978-2-916329-34-5
  • Indice
  • Origine de la notice:
    • BNF
  • Quatrième de couverture
    • Presentation : Sous le Second Empire, le département de la Loire est l'un des plus industrialisés de France : textile (rubans et lacets), métallurgie, construction mécanique, verre prospèrent dans les laborieuses vallées du Gier et de l'Ondaine autour de Saint-Étienne, septième ville de France promue préfecture (1856), qui abrite la plus grande manufacture d'armes portatives du pays. Les patrons de la Loire créent par ailleurs des entreprises durables en Haute-Loire comme en Isère. La région stéphanoise doit ses succès, moins à un charbon dont la relative abondance ne compense pas l'absence de minerais qu'à une longue tradition du travail industriel et au dynamisme inventif de ses entrepreneurs, dont beaucoup sont extérieurs à la région.
  • Disponible - 944-79 PAT 11

    Niveau 2 - Histoire