• Aide

Management, mondialisation, écologie : regards critiques en sciences de gestion

Livre

Résumé

Analyse du thème de plus en plus actuel de l'environnement dans le secteur de la gestion et du management. Conséquences des systèmes de gestion actuels sur les ressources humaines, les biens publics et l'environnement. Pour tous les professionels de la gestion qui souhaitent rétablir l'engagement citoyen et l'éthique dans l'exercice de leur fonction.


  • Contributeur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • impr. 2010
  • Notes
    • Bibliogr. p. 339-385. Index
    • Bibliogr. Index
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (391-XIII p.) ; 24 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • Epoque
  • ISBN
    • 978-2-7462-2144-4
  • Indice
    • 651 Management. Politique de gestion. Direction
  • Quatrième de couverture
    • Le traité Technologies et Développement Durable vise à promouvoir les recherches scientifiques les plus solides sur l'une des transformations majeures du paysage technologique et économico-social des vingt dernières années : le développement durable. Si cette notion fait l'objet de définition à géométrie variable - non exempte de considérations politiques -, elle traduit néanmoins à la fois l'interdépendance croissante des enjeux technologiques, environnementaux, sociaux et économiques.

      Technologies et Développement Durable couvre notamment les thématiques suivantes :

      Futur énergétique

      Changement climatique

      Gestion de l'eau

      Gestion et valorisation des déchets

      Mobilité et transports

      Urbanisme et politique de la ville

      Bio-diversité

      Ainsi, chaque volume du traité vise-t-il, d'une part, à circonscrire précisément les enjeux de développement durable pour chaque thématique traitée, d'en identifier les défis technologiques et d'y apporter des éléments de propositions concrets, d'autre part.

      Transversal, chaque ouvrage renouvelle le champ de la recherche scientifique et offre dans le même temps une réflexion plus globale sur les politiques publiques et la gestion d'entreprise afin d'aider décideurs publics et privés à mieux anticiper et relever ces nouveaux défis.

      Chaque ouvrage décrit aussi bien les aspects fondamentaux qu'expérimentaux. Une classification des différents chapitres contenus dans chacun, une bibliographie et un index détaillé orientent le lecteur vers ses points d'intérêt immédiats : celui-ci dispose ainsi d'un guide pour ses réflexions et ses choix.


  • Tables des matières
      • Management, mondialisation, écologie

      • Regards critiques en sciences de gestion

      • Lavoisier

      • Introduction. Face à une hégémonie managériale mondialisée, quelles recherches critiques en sciences de gestion ? 17
      • Florence Palpacuer, Maya Leroy et Gérald Naro
      • I.1. Une hégémonie managériale et financière aujourd'hui dans l'impasse19
      • I.1.1. Un modèle économique guidé par la quête perpétuelle du profit20
      • I.1.2. Un divorce organisé entre besoin, consommation et production24
      • I.1.3. Une idéologie centrée sur le culte de l'ego et le déni du collectif28
      • I.2. Quelles lectures des enjeux sociétaux dans les recherches en management ?30
      • I.2.1. Les formes de légitimation de l'hégémonie managériale contemporaine30
      • I.2.2. Pour une perspective critique explicitant les enjeux de pouvoir33
      • Première partie. Fondements normatifs et conséquences sociétales du management stratégique 37
      • Chapitre 1. La métaphore militaire comme fondement du management stratégique : une approche critique 41
      • Frédéric Le Roy
      • 1.1. Introduction41
      • 1.2. Le management stratégique comme discipline des Management Science42
      • 1.3. Les fondements du transfert métaphorique45
      • 1.4. Les fondements de la métaphore militaire47
      • 1.4.1. La vision ontologique48
      • 1.4.2. Les concepts48
      • 1.4.3. Les modèles49
      • 1.4.4. Les valeurs50
      • 1.5. Un problème éthique51
      • 1.6. Conclusion53
      • Chapitre 2. Les pôles de compétitivité ou l'hégémonie du cluster portérien. Essai critique sur la performativité du management stratégique 57
      • Nicolas Balas
      • 2.1. Introduction57
      • 2.2. Quand dire c'est faire ou la question de la performativité60
      • 2.2.1. Les perspectives de la performativité60
      • 2.2.2. La performativité du management stratégique62
      • 2.3. Les pôles de compétitivité : généalogie du dispositif64
      • 2.3.1. Le modèle redistributif ou la taylorisation du territoire français64
      • 2.3.2. Le modèle participatif ou la valorisation des systèmes productifs locaux65
      • 2.3.3. Le modèle compétitif ou la recherche d'un avantage concurrentiel territorial66
      • 2.4. La théorie portérienne des clusters69
      • 2.4.1. M. Porter dans le champ du management stratégique69
      • 2.4.2. La stratégie rhétorique de Porter70
      • 2.5. Les pôles de compétitivité, des clusters à la française ?73
      • 2.5.1. La conception du dispositif73
      • 2.5.2. L'évolution du dispositif77
      • 2.6. Conclusion79
      • Chapitre 3. Quand les stratégies marketing obéissent à la rentabilité financière : éclairages sur le marketing de la valeur 81
      • Cédrine Joly-Galzin
      • 3.1. Introduction81
      • 3.2. Le marketing stratégique face à la recherche de performance financière83
      • 3.2.1. Les voies de la performance organisationnelle83
      • 3.2.2. La création de valeur : de quoi parle-t-on ?85
      • 3.3. Vers un marketing financiarisé : caractérisation et conséquences88
      • 3.3.1. Langage et mode de management89
      • 3.3.2. Conséquences sur les acteurs92
      • 3.4. Conclusion95
      • Deuxième partie. Restructurations et violence symbolique de la gestion des ressources humaines 97
      • Chapitre 4. «Des progrès, mais peut mieux faire». GRH et perspectives critiques en France : essai de bilan 101
      • Yves-Frédéric Livian
      • 4.1. Introduction101
      • 4.2. Le chemin parcouru102
      • 4.3. Nous sommes encore loin du compte104
      • 4.3.1. Des absences remarquables104
      • 4.3.2. Encore un effort : contextualisation et déconstruction105
      • 4.3.3. «Idéologie, quand tu nous tiens»107
      • 4.3.4. «Prendre ses désirs pour des réalités»108
      • 4.4. Conclusion111
      • 4.4.1. S'ancrer dans le terrain111
      • 4.4.2. Restaurer des controverses112
      • 4.4.3. Faire des exercices d'assouplissement critique112
      • 4.4.4. Choisir ses alliés113
      • Chapitre 5. Les restructurations dans les grandes entreprises : entre quête de liquidité, enfermements et résistances 117
      • Rachel Beaujolin-Bellet
      • 5.1. Introduction117
      • 5.2. Les restructurations dans la mondialisation : le mythe de l'emploi liquide ?119
      • 5.2.1. Restructurations de crise et restructurations de compétitivité : le règne du changement119
      • 5.2.2. Les suppressions d'emploi, phénomène universel121
      • 5.2.3. Restructurations avec suppressions d'emploi : causes économiques, choix stratégiques et passifs gestionnaires122
      • 5.2.4. Toujours moins (d'emplois) pour toujours plus (de performances) : le poids des logiques financières124
      • 5.2.5. La préférence pour la liquidité, jusqu'à celle de l'emploi126
      • 5.3. Les acteurs sur des sables mouvants : entre enfermements et actions de résistance128
      • 5.3.1. Diffusion de mécanismes de contrôle par le marché : la construction d'un monde managérial sans choix129
      • 5.3.2. Une liquidité qui échappe à la régulation sociale ?132
      • 5.3.3. Des formes de résistance134
      • 5.4. Conclusion136
      • Chapitre 6. La gestion des cadres dans la firme mondialisée : entre l'angélisme des discours humanistes et le cynisme des pratiques instrumentales ? 137
      • Corinne Vercher
      • 6.1. Introduction137
      • 6.2. Des tensions contradictoires dans les rôles dévolus aux acteurs139
      • 6.2.1. L'hégémonie de l'approche best practices139
      • 6.2.2. L'émergence d'une approche alternative141
      • 6.2.3. «Jouer» l'esprit d'équipe et l'individualisme, obtenir engagement et flexibilité des collaborateurs144
      • 6.3. Inégalités et rapport de pouvoir dans les situations de gestion148
      • 6.3.1. Le discours : la convergence des intérêts, des enjeux et des finalités148
      • 6.3.2. Les pratiques : une intensification de la face hard de la GRH150
      • 6.3.3. Contextualisation de la GRH et mise à jour des rapports de pouvoir et des inégalités152
      • 6.4. Conclusion156
      • Troisième partie. Les services publics à l'épreuve du managérialisme 159
      • Chapitre 7. Les instruments de gestion sont-ils éthiques ? Les enjeux de la réification 163
      • Annick Bourguignon
      • 7.1. Introduction163
      • 7.2. La réification : cadre théorique165
      • 7.3. Instruments de gestion, objectivation et irréfutabilité167
      • 7.3.1. Les instruments de gestion : une tentative de définition168
      • 7.3.2. Les instruments de gestion et le processus d'objectivation169
      • 7.3.3. Le discours des instruments de gestion : un nouveau pas vers l'irréfutabilité174
      • 7.4. Instruments de gestion, réification et enjeux éthiques177
      • 7.5. Conclusion180
      • Chapitre 8. Perspectives critiques en comptabilité : le nouveau management public en question 185
      • Gérald Naro
      • 8.1. Introduction185
      • 8.2. Les technosciences comptables à l'épreuve de la critique187
      • 8.2.1. Les cadres théoriques mobilisés : les écrits des grands penseurs du XXe siècle188
      • 8.2.2. Les visées et la portée des perspectives critiques en comptabilité : une triple ambition de dénaturalisation, de réflexivité et d'émancipation198
      • 8.3. Le nouveau management public au risque de la critique comptable199
      • 8.3.1. Le New Public Management en quête d'une organisation publique comptable et contrôlable200
      • 8.3.2. La doxa managériale à l'épreuve des paradoxes de la gestion publique205
      • 8.4. Conclusion209
      • Chapitre 9. L'introduction du New Public Management et ses effets au sein des organisations professionnelles publiques 215
      • Florence Gangloff
      • 9.1. Introduction215
      • 9.2. Le changement grâce au management, une évidence ?216
      • 9.2.1. Eléments fondateurs de la post-bureaucratie et définition du phénomène216
      • 9.2.2. La construction d'un discours de légitimation de la mise en place du management220
      • 9.3. Professionnels et managérialisme : une issue conflictuelle ?225
      • 9.3.1. Le professionnalisme225
      • 9.3.2. Les rapports entre professionnels et organisations, éléments théoriques227
      • 9.3.3. Une issue irrémédiablement conflictuelle ?230
      • 9.4. Conclusion232
      • Chapitre 10. Entre la tentation du nouveau management public et la prégnance d'un Etat-providence conservateur 235
      • Nathalie Angelé-Halgand
      • 10.1. Introduction235
      • 10.2. Eléments d'une histoire de l'internalisation du contrôle de gestion à l'hôpital par l'Etat237
      • 10.2.1. Du coût par groupe homogène de malades à la tarification à l'activité : la progression du contrôle de gestion à l'hôpital237
      • 10.2.2. L'utilisation d'un dispositif de gestion à des fins de régulation240
      • 10.3. Quelle place pour le contrôle de gestion pour quel management à l'hôpital public ?245
      • 10.3.1. L'option fractale, à première vue incontournable245
      • 10.3.2. Une solution de facilité mettant en question le management à l'hôpital ?248
      • 10.4. Conclusion252
      • Quatrième partie. L'environnement : l'écologie comme finalité et comme responsabilité 257
      • Chapitre 11. L'environnement : concept gestionnaire et/ou concept critique ? 261
      • Laurent Mermet
      • 11.1. Introduction261
      • 11.2. Le concept d'environnement est porteur d'une critique262
      • 11.3. Tirer les conséquences organisationnelles et stratégiques de la problématique environnementale264
      • 11.4. Fondements théoriques et posture du chercheur pour une analyse à la fois stratégique et critique267
      • 11.5. Discussion274
      • 11.5.1. Un bien commun comme finalité gestionnaire274
      • 11.5.2. De nouvelles fondations sectorielles pour une critique pluraliste276
      • 11.5.3. Eviter la «science en bonne conscience»277
      • 11.5.4. Des problèmes environnementaux pris dans les dynamiques de mondialisation278
      • 11.6. Conclusion : une alternative nécessaire aux approches consensualistes279
      • Chapitre 12. Fondements critiques de l'analyse de la performance environnementale des dispositifs de développement durable 281
      • Maya Leroy
      • 12.1. Introduction281
      • 12.2. La critique du développement durable283
      • 12.2.1. Gérer les problèmes d'environnement par le marché : moins de responsabilité des Etats et une gouvernance pacifiée par les instruments économiques284
      • 12.2.2. Une durabilité qui ne modifie pas les principes qui fondent le développement286
      • 12.2.3. Gérer les problèmes d'environnement par la coordination entre parties prenantes : la participation289
      • 12.2.4. Le développement durable limite la prise de responsabilité vis-à-vis des problèmes d'environnement291
      • 12.3. Suivre la mise en gestion du développement durable : une mise à l'épreuve critique des dispositifs293
      • 12.3.1. Assumer la normativité de la critique : quelle performance environnementale des dispositifs de gestion ?295
      • 12.3.2. Refuser la naturalisation des dispositifs296
      • 12.3.3. Refuser une polarisation «local versus global» des situations de gestion297
      • 12.3.4. Contextualiser les dispositifs par un suivi «à la trace» de la mise en oeuvre managériale298
      • 12.3.5. Opérer une lecture des rapports de forces et observer les déplacements et recatégorisations299
      • 12.3.6. Réflexivité et engagement du chercheur301
      • 12.4. Conclusion302
      • Chapitre 13. Mondialisation et échelles de gestion : le cas de la déforestation amazonienne 305
      • Romain Taravella
      • 13.1. Introduction305
      • 13.2. Méthode de recherche308
      • 13.3. La filière de l'élevage en Amazonie310
      • 13.3.1. Echelon national310
      • 13.3.2. Echelon régional312
      • 13.3.3. Echelon municipal313
      • 13.3.4. La filière de la conservation environnementale315
      • 13.4. Conclusion318
      • Chapitre 14. Technologies de l'information et de la communication et écologie : de la bonne conscience à la responsabilite ? 321
      • Florence Rodhain et Bernard Fallery
      • 14.1. Introduction321
      • 14.2. Le rôle plutôt négatif des TIC sur l'environnement323
      • 14.2.1. Ressources : la mauvaise hypothèse du zéro papier323
      • 14.2.2. Déplacements : la mauvaise hypothèse de la substitution324
      • 14.2.3. Transports : la mauvaise hypothèse du commerce électronique325
      • 14.2.4. Electricité : la mauvaise hypothèse d'une très faible consommation326
      • 14.2.5. Déchets : la mauvaise hypothèse des produits immatériels326
      • 14.3. Le rôle plutôt positif des TIC sur la connaissance de l'environnement328
      • 14.3.1. Le rôle plutôt positif de l'informatique sur la connaissance de l'environnement328
      • 14.3.2. Le rôle plutôt positif du réseau Internet sur la connaissance de l'environnement330
      • 14.4. Pour des recherches sur le principe de responsabilité331
      • 14.4.1. La «RSU», responsabilité sociale des utilisateurs332
      • 14.4.2. La «RSE», responsabilité sociale des entreprises333
      • 14.4.3. La «RSG», responsabilité sociale des gouvernants335
      • 14.5. Conclusion337
      • Bibliographie 339
      • Index 387

  • Origine de la notice:
    • BNF
  • Disponible - 651 MAN

    Niveau 3 - Gestion