• Aide

L'inertie clinique : une critique de la raison médicale

Livre

Résumé

Tentative pour réconcilier deux manières de faire la médecine : l'utilisation de la logique objective des grands essais cliniques et l'utilisation de la logique du médecin, subjective dont la richesse et la complexité sont décrites sous le nom de raison médicale.


  • Éditeur(s)
  • Date
    • DL 2012
  • Notes
    • Bibliogr. p. 139-161
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (XV-161 p,.) : ill., couv. ill. ; 24 cm
  • Sujet(s)
  • Genre
  • ISBN
    • 978-2-8178-0312-8
  • Indice
    • 614.14 Déontologie médicale. Relations personnel soignant-malade
  • Quatrième de couverture
    • L'inertie clinique

      Une critique de la raison médicale

      Pourquoi les médecins ne suivent-ils pas toujours les recommandations de bonne pratique de la médecine fondée sur les faits (evidence-based medicine) élaborée pour mettre en pratique les progrès issus de la recherche médicale ? Certes, il arrive souvent que la recommandation ne s'applique pas au cas singulier que le médecin doit traiter, mais ce n'est pas toujours le cas : on parle alors d'inertie clinique, phénomène mis en lumière depuis une dizaine d'années et représentant à l'évidence une barrière à l'efficacité des soins et un problème majeur de santé publique dont ce livre montre l'ampleur dans plusieurs domaines de la médecine.

      La constatation de l'existence de ce fossé entre les recommandations et la réalité oblige à reconsidérer la place du facteur humain dans la pratique médicale. L'analyse des causes montre que ce fossé résulte d'une divergence entre deux logiques lorsqu'il s'agit pour le médecin de mettre en oeuvre dans « la vraie vie », c'est-à-dire dans le contexte à chaque fois unique du patient qu'il a en face de lui, cette nouvelle manière de faire la médecine : d'une part la logique objective, essentiellement statistique, des grands essais cliniques, d'autre part, la sienne propre, subjective, dont la richesse et la complexité, profondément humaines, sont décrites ici sous le nom de raison médicale. L'objectif de ce livre est de montrer comment et à quel prix ces deux logiques peuvent être réconciliées.

      L'auteur est professeur d'endocrinologie-diabétologie-maladies métaboliques à l'Université Paris 13. Il a publié « Pourquoi Se soigne-t-on, Enquête sur la rationalité morale de l'observance » (2005), « Clinique de l'Observance, L'Exemple des diabètes » (2006), et « Une théorie du soin, Souci et amour face à la maladie » (2010).

  • Tables des matières
    • L'inertie clinique
      Une critique de la raison médicale
      Gérard Reach
      Springer
      • Introduction1
      • 1. Définitions5
      • 2. Les faits : le fossé qui existe entre les recommandations et la réalité clinique13
      • 3. Détermination et modèles explicatifs de l'inertie clinique29
      • 4. Le médecin et la médecine fondée sur les faits43
      • 5. To do or not to do. Une critique de la raison médicale73
      • 6. Lutter contre la véritable inertie clinique101
      • Conclusion : le temps de la raison médicale123
      • Références139

  • Origine de la notice:
    • FR-751131015
  • Disponible - 614.14 REA

    Niveau 3 - Médecine