• Aide

Comment voulez-vous que j'oublie : Madeleine et Léo Ferré, 1950-1973

Livre

Résumé

A partir de documents inédits (lettres, photographies, etc.), A. Butor raconte la période où sa mère, Madeleine, était mariée avec L. Ferré. Elle décrit leur amour fusionnel, raconte ses souvenirs d'enfance, les moments de bonheur et ceux de tristesse. Elle dresse le portrait de ces deux artistes qui se sont influencés mutuellement pendant des années.


  • Éditeur(s)
  • Date
    • impr. 2013
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (214 p.-[32] p. de pl.) : ill. en noir et en coul., couv. ill. ; 21 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • Genre
  • ISBN
    • 978-2-7529-0945-9
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • Pour la première fois, l'histoire de l'amour fou qui unit durant dix-huit ans Madeleine et Léo Ferré est racontée de l'intérieur, par la fille de Madeleine, qui partagea leur quotidien dès l'âge de cinq ans. Celle pour qui Léo Ferré écrivit «Jolie môme» évoque la misère des débuts, le succès, la gloire et... les dérives. Elle assiste à la création de plus de deux cents chansons, aux rencontres avec André Breton, Aragon, Louise de Vilmorin, le prince Rainier - pour ne citer qu'eux - et partage la passion du couple pour les animaux, des saint-bernard aux oiseaux en passant par les chimpanzés ! Témoin privilégié de cette époque peu connue de la vie de Léo Ferré, Annie Butor réhabilite la mémoire de sa mère et trace un portrait émouvant, mais sans concession, de ces deux êtres exceptionnels.

      Un témoignage unique.

      Annie Butor, professeur de lettres puis avocate, fille de Madeleine Rabereau qui fut l'épouse de Léo Ferré de 1952 à 1973, a vécu son enfance et son adolescence auprès de sa mère et du poète.

  • Origine de la notice:
    • FR-751131015
  • Disponible - 782.6 FERR.2

    Niveau 3 - Musiques et documents parlés