• Aide

Trajectoires balzaciennes dans le cinéma de Jacques Rivette : Out 1, La belle noiseuse, Ne touchez pas la hache

Livre

Résumé

Une analyse des profondes empreintes balzaciennes dans trois films de J. Rivette : Out 1, Noli me tangere (1970-71), centré sur la quête de L'histoire des Treize ; La belle noiseuse (1991) tiré du Chef-d'oeuvre inconnu et Ne touchez pas la hache (2007), "fidèle à la lettre" à La duchesse de Langeais.


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2013
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (630 p.) : illustrations en noir et blanc ; 21 x 13 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • ISBN
    • 978-2-919070-86-2
  • Indice
  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Quatrième de couverture
    • Presentation : Cet ouvrage retrace un parcours inhabituel d'assimilation, d'hybridation et de réinvention du fait littéraire au cinéma. Entre reprise et transformation, Jacques Rivette réalise trois oeuvres différemment marquées par une puissante innutrition balzacienne : (1970-71), film fleuve expérimental d'environ treize heures, articulé sur l'improvisation des acteurs et centré sur la quête des Treize balzaciens ; (1991) qui transpose au présent du tournage l'histoire du en la modifiant partiellement, et (2007), film en costume « fidèle à la lettre » à . Ces « trajectoires balzaciennes » s'inscrivent dans un réseau complexe de références, d'allusions et de citations qui reflète la construction en toile d'araignée de et définit l'articulation composite et hybride de l'oeuvre rivettienne.
  • Disponible - 791.6 RIVE 2

    Niveau 3 - Cinéma