• Aide

L'honneur du soldat : éthique martiale et discipline guerrière dans la France des Lumières

Livre

Résumé

Les transformations opérées dans l'appareil militaire français au lendemain de la guerre en Autriche sont l'occasion d'améliorer l'emprise de l'armée sur les soldats. Cet ouvrage analyse la réflexion menée par les officiers pour substituer à la contrainte mécanique un sens de l'honneur reconnu par les combattants. ©Electre 2014


  • Éditeur(s)
  • Date
    • impr. 2014
  • Notes
    • Bibliogr. p. 381-409
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (409 p.) : ill., couv. ill. en coul. ; 22 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • Epoque
  • Lieu
  • ISBN
    • 978-2-87673-992-5
  • Indice
    • 944-63 Vie politique de la France moderne
  • Quatrième de couverture
    • De la guerre de Succession d'Autriche (1740-1748) à la Révolution, l'armée française est l'objet d'une des plus importantes entreprises de réforme de son histoire. Une véritable obsession en constitue l'origine, celle de rendre les troupes nationales aussi efficaces que leurs homologues prussiennes, nouvellement érigées au rang de modèle militaire européen. Cette ambition conduit à une emprise institutionnelle sans précédent sur les corps des soldats, plus que jamais réduits au rang d'automates. Elle suscite dans le même temps une intense réflexion sur le statut de l'homme du rang. Ce dernier peut-il être assimilé à une machine, vouée à la simple exécution mécanique des commandements ? N'est-il pas au contraire un être de sentiments, pour lequel la recherche d'une discipline consentie serait plus adéquate ? L'honneur, autrement dit, ne doit-il pas lui servir de guide plutôt que la contrainte ?

      À travers l'analyse inédite de centaines de mémoires rédigés par les officiers de l'époque, ce livre retrace ce qui constitua l'une des principales quêtes des Lumières militaires : la conciliation des sujétions propres au métier des armes et de la dignité individuelle. Embrassant tout à la fois l'histoire politique, sociale et culturelle, il met en lumière la profonde mutation connue par le soldat, tant dans l'exercice de son métier que dans l'évolution de son statut, et contribue par là même à éclairer la naissance d'une conception du devoir militaire qui constitua le socle de l'armée de la Nation après 1789.


  • Origine de la notice:
    • FR-751131015
  • Disponible - 944-63 GUI

    Niveau 2 - Histoire