• Aide

La diplomatie de la Corée du Sud : contexte et enjeux

Livre

Résumé

Analyse de la politique étrangère de la Corée du Sud sous la présidence de Park Geun-hye. Etudie ses efforts pour consolider son alliance militaire avec les Etats-Unis et son partenariat économique avec la Chine, assurer la stabilité de l'Asie du Nord-Est, et accéder à la reconnaissance en tant que puissance moyenne, en développant des partenariat des pays d'Asie du Sud-Est et d'Asie centrale. ©Electre 2014


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2014
  • Notes
    • Bibliogr. p. 155-[170]
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 171 p. ; 21 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • Epoque
  • Lieu
  • ISBN
    • 978-2-84924-384-8
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • La diplomatie de la Corée du Sud

      Motivée à la fois par son ambition de devenir un acteur régional à part entière et par ses inquiétudes face aux menaces nord-coréenne, chinoise, voire japonaise, la Corée du Sud cherche aujourd'hui à s'affirmer autrement que par son alliance avec les États-Unis. En tant que membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies et de nombreuses organisations régionales et internationales, la Corée du Sud a réussi petit à petit à affirmer son statut de puissance moyenne incontournable. Cette puissance reste cependant limitée dans son environnement direct.

      Dans un contexte régional marqué par la montée en puissance de la Chine et un recentrage américain vers le Pacifique, Séoul fait aujourd'hui face à un dilemme de positionnement entre son allié américain et son partenaire commercial chinois. Cette situation, troublée par les habituelles menaces nord-coréennes, a poussé la Corée du Sud à chercher ses marques dans un environnement asiatique plus « lointain ». Suivant la route tracée par la politique du « partenariat global » de Lee Myungbak, la politique étrangère de Park Geun-hye s'emploie à renforcer la présence sud-coréenne autant en Asie du Sud-Est qu'en Asie Centrale. Une politique qui vise sur le long terme à garantir à Séoul une plus grande indépendance et autonomie vis-à-vis des États-Unis et de la Chine. La préoccupation nord-coréenne restant la principale priorité de Séoul, sa diplomatie de réseau lui permettra-t-elle de s'affirmer au- delà de ses relations avec les États-Unis et la Chine ?


  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Disponible - 328(519.5) LAG

    Niveau 2 - Politique