• Aide

Les territoires perdus de la République

Livre

Résumé

Une série d'événements ont agi comme un révélateur de conflits latents et d'une communautarisation en milieu scolaire, l'antisémitisme véhiculé par les élèves d'origine maghrébine n'étant que le premier signe d'une poussée islamiste et antisémite. Ces violences montrent que ce sont les valeurs des Lumières qui sont visées, à savoir l'égalité homme-femme, la laïcité et la démocratie.


  • Contributeur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2015
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 412 p ; 18 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • Epoque
  • Lieu
  • ISBN
    • 978-2-8185-0482-6
  • Indice
    • 323.8 Racisme. Antisémitisme (France)
  • Quatrième de couverture
    • Les territoires perdus de la république

      Les Territoires perdus de la République, né du constat alarmé de professeurs de l'enseignement secondaire de la région parisienne, a paru pour la première fois en 2002. Les auteurs des attaques terroristes de 2015 étaient collégiens dans des établissements peu ou prou semblables à ceux évoqués dans le livre, au sein desquels il se produisait des « incidents » à caractère antisémite, raciste et sexiste.

      La violence perpétrée en milieu scolaire donnait à voir la décrépitude déjà grande des valeurs qui fondent la République et assurent l'intégration des nouveaux citoyens et de leurs enfants. L'offensive islamiste se renforçait de la démission et du déni auquel notre livre se heurta encore. Aujourd'hui, il nous faut bien ouvrir tout à fait les yeux. Ce n'est plus seulement l'institution scolaire qui est confrontée à l'antisémitisme, à l'islamisme et au sexisme, c'est toute la société : à force de déni, le mal s'est étendu bien au-delà des banlieues et de leurs écoles.


  • Origine de la notice:
    • BPI
  • Disponible - 323.8 TER

    Niveau 2 - Politique