• Aide

Le livre de la chaux : l'utilisation de la chaux comme liant pour mortiers de construction et le jointement de l'origine à nos jours

Livre

Résumé

Cet ouvrage traite de la mise en oeuvre des mortiers de chaux. Consacré en grande partie aux techniques de restauration actuels, il aborde aussi des techniques de construction plus anciennes. Un chapitre sur les fours à chaux en Wallonie a été ajouté par rapport à l'édition néerlandaise. ©Electre 2015


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2015
  • Notes
    • Traduit du néerlandais. Résumé bilingue français-néerlandais
    • Bibliogr. Lexique
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (247 p.) : illustrations en noir et en couleur ; 26 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • ISBN
    • 978-2-87522-111-7
  • Indice
    • 624.64 Second œuvre. Menuiserie, plâtre, huisserie, couverture, peinture
  • Quatrième de couverture
    • Cet ouvrage, qui a déjà connu un succès certain dans sa version néerlandaise (Kalkboek. Het gebruik van kalk als bindmiddel voor metsel- en voegmortels in verleden en heden), traite de la mise en oeuvre d'un groupe précis et spécifique de mortiers de maçonnerie et de jointoiement : les mortiers de chaux. Bien qu'il aborde également certaines techniques anciennes de construction, il est surtout consacré aux techniques de restauration actuelles. L'ouvrage d'origine a été complété par un chapitre sur les fours à chaux en Wallonie.


  • Tables des matières
      • Le livre de la chaux

      • L'utilisation de la chaux comme liant pour mortiers de construction et de jointoiement de l'origine à nos jours

      • Koen van Balen

      • Bert van Bommel

      • Rob van Hees

      • Michiel van Hunen

      • Jeroen van Rhijn

      • Matth van Rooden

      • Résumé11
      • Préface14
      • 1. Chaux, éthique et écologie17
      • 1. Les mortiers de chaux 17
      • 1.1. Les liants pour mortiers17
      • 1.2. De l'hydrate de chaux à l'argile : l'éventail des liants20
      • 2. La restauration au mortier de chaux 22
      • 2.1. La sauvegarde des valeurs23
      • 2.2. Restaurer c'est prévoir27
      • 2.3. Implications pour les matériaux authentiques28
      • 2.4. L'intervention comme héritage des générations futures29
      • 2.5. De la théorie à la pratique31
      • 2.6. Chaux et éthique de la restauration32
      • 3. Construction durable et mortier de chaux 32
      • 3.1. Impact environnemental32
      • 3.2. Chaux de pierre calcaire, chaux de coquillage et ciment : les différences33
      • 3.3. Chaux de pierre calcaire, chaux de coquillage et ciment dans les mortiers de construction34
      • 3.4. Considérations particulières35
      • 4. Conclusion 37
      • 2. Les liants anciens39
      • 1. Introduction 39
      • 2. Utilisation de la chaux à travers les siècles 40
      • 2.1. L'avènement de l'âge de la chaux : le mortier grec40
      • 2.2. Un matériau impérissable : le mortier romain41
      • 2.3. La chaux et la construction au Moyen Âge44
      • 2.4. Les mortiers de chaux au Moyen Âge et le processus de construction45
      • 2.5. Le mortier romain redécouvert par la Renaissance47
      • 2.6. La chaux au XVIIe siècle d'après Perrault48
      • 2.7. La chaux au XVIIIe siècle48
      • 2.8. De la chaux aux autres liants pour mortiers51
      • 2.9. La chaux et les autres liants au XIXe siècle52
      • 2.10. L'irrésistible ascension du ciment portland57
      • 2.11. Chaux : la traversée du désert57
      • 3. Sortir du cercle vicieux 58
      • 3. De la matière première au mortier61
      • 1. Introduction 61
      • 2. Les composants des mortiers de chaux 61
      • 2.1. Le calcaire61
      • 2.2. Le coquillage66
      • 2.3. Les pouzzolanes naturelles67
      • 2.4. Les pouzzolanes artificielles69
      • 2.5. Le sable70
      • 3. La production de la chaux comme liant 74
      • 3.1. Production de la chaux de roche jusqu'à nos jours74
      • 3.2. Production de la chaux de coquillage jusqu'à nos jours77
      • 4. L'extinction de la chaux 78
      • 4.1. L'extinction de la chaux aérienne78
      • 4.2. L'extinction de la chaux hydraulique82
      • 5. Commerce et distribution de la chaux 82
      • 6. Les composants et leurs proportions 83
      • 6.1. La recette des mortiers83
      • 6.2. Les mortiers anciens83
      • 6.3. Le mélange des composants des mortiers84
      • 7. Le durcissement des mortiers 89
      • 7.1. Le durcissement de la chaux aérienne : la carbonatation89
      • 7.2. Le durcissement de la chaux hydraulique : l'hydratation89
      • 7.3. L'action des pouzzolanes90
      • 7.4. Le ciment portland90
      • 7.5. Adhérence des mortiers de chaux92
      • 8. Conclusion 92
      • 4. Durabilité et météorisation95
      • 1. Introduction 95
      • 2. Les principaux facteurs de dégradation 96
      • 2.1. Les processus96
      • 2.2. L'eau, agent prépondérant des dégradations100
      • 3. Exemples 102
      • 3.1. Déformation des maçonneries au mortier de chaux103
      • 3.2. Dégradations dues au gel104
      • 3.3. Formation de cristaux de sels106
      • 3.4. Formation d'ettringite et de thaumasite108
      • 3.5. Formation de gypse, de croûtes noires et éclatement des joints113
      • 3.6. Formation expansive de gypse à l'intérieur des bâtiments115
      • 3.7. Le lessivage118
      • 3.8. Érosion et délavage120
      • 3.9. Fragilisation des mortiers (vieillissement précoce)121
      • 3.10. Action du sel marin sur les mortiers de chaux122
      • 3.11. Comportement hygroscopique des enduits et des mortiers de jointoiement122
      • 3.12. Colonisation biologique125
      • 4. La main à la pâte 127
      • 5. La chaux en pratique129
      • 1. Examens à effectuer 129
      • 1.1. Introduction129
      • 1.2. Inspection visuelle et échantillonnage131
      • 1.3. Étude pétrographique136
      • 1.4. Les analyses chimiques et physiques139
      • 2. Aspects éthiques et esthétiques (exigences requises) 142
      • 2.1. Praxis des notions éthiques143
      • 2.2. Conclusions149
      • 3. Les mortiers de chaux aujourd'hui 150
      • 3.1. La chaux dans le processus de construction : de la planification au suivi150
      • 3.2. La composition des mortiers de chaux152
      • 3.3. La chaux dans le bâtiment aujourd'hui154
      • 3.4. Réponses aux questions pratiques concernant les mortiers de chaux158
      • 4. Cas pratiques 164
      • 4.1. Mur de quai sur l'Ijssel à Deventer164
      • 4.2. Moulin à Oelegem167
      • 4.3. Béguinage à Hoogstraten168
      • 4.4. Moulin De Walvis à Schiedam169
      • 4.5. Baies de l'église Eben Haezer à Scheveningen170
      • 6. Postface173
      • 7. Les fours à chaux en Wallonie177
      • 1. Introduction 177
      • 2. Évolution architecturale des fours à chaux 177
      • 2.1. Les fours à chaux éphémères177
      • 2.2. Les fours à chaux permanents178
      • 2.3. Les cathédrales industrielles178
      • 3. Le Hainaut, terre de chaufours 178
      • 3.1. Maffle180
      • 3.2. Blaton180
      • 3.3. Le Pays blanc182
      • 4. Une saison en enfer 183
      • 5. Un patrimoine en péril ? 185
      • 6. Bibliographie succincte 189
      • 8. Appendice191
      • 1. Annexe. Het testament van Adriaan Bommenee 191
      • 2. Annexe. De verbindingsmaterialen volgens W.C. Brade 198
      • 3. Summary 212
      • 4. Zusammenfassung 214
      • 5. Samenvatting 216
      • 6. Ouvrages consultés 219
      • 7. Lexique 226
      • 8. Les auteurs et les principaux collaborateurs 245

  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Disponible - 624.64 LIV

    Niveau 3 - Techniques