• Aide

Double vie, petite histoire de la sexualité en URSS

Vidéo

Résumé

La révolution d'Octobre marque le début d'une ère de liberté sexuelle débarrassée des conventions bourgeoises. Satisfaire ses besoins sexuels doit être aussi simple que de boire un verre d'eau ; selon les termes de la féministe Alexandra Kollontaï qui est en pointe dans le combat pour la libération des moeurs. Rapidement la situation devient incontrôlable : la syphilis se répand dans le pays et en 1922, on évalue à neuf millions le nombre d'enfants abandonnés qui sillonnent les routes de Russie se transformant en bandes de délinquants. Le nombre de femmes abandonnées, ne jouissant d'aucune ressource devient préoccupant. Survient alors un virage à 180¡ : la propagande officielle exalte les vertus de l'homme nouveau dont le corps sain n'a d'autre fonction que le travail et l'édification du communisme, l'activité sexuelle est reléguée à sa stricte fonction reproductrice, alors que la vie en appartements communautaires et la surveillance généralisée encouragée par le régime vont confiner la sexualité dans un quasi clandestinité durant trente ans.


  • Consultable à la Bpi