• Aide

Un autre monde

Livre

Résumé

Suite du cycle romanesque de l'auteur dédié à la mémoire des vaincus en Espagne par le biais de l'histoire de sa famille. En s'adressant au fantôme de son père, décédé vingt auparavant, il livre le regard d'un fils qui a dû se construire face au silence de son père, républicain et auteur d'actes de résistance qui restent encore mystérieux pour A. Cervera. ©Electre 2018


  • Contributeur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2018
  • Langues
    • Français
    • , traduit de : Espagnol, castillan
  • Description matérielle
    • 1 vol. (224 p.) ; 19 x 14 cm
  • Collections
  • Titre(s) en relation
  • Genre
  • ISBN
    • 978-2-37665-002-7
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • Un autre monde

      « C'est ici que nous nous retrouvons tous les deux, toi et moi, comme lors de ces lentes promenades sur le Paseo de los Chopos avant que ton coeur n'éclate un midi de printemps il y a plus de vingt ans. De tout cela, père, il y a bien trop d'années, et bien trop de silence. Bien trop. »

      Alfons, fils de boulanger, a longtemps pétri la pâte à pain et ses rêves d'enfants aux côtés de son père. Un père qui ne parlait guère, et dont le silence reste un mystère aujourd'hui encore, bien des années après sa mort. Dans Un autre monde, Alfons Cervera s'adresse à ce père qui n'évoqua jamais, ni son métier, ni l'errance familiale de village en village, ni son talent pour le théâtre, ni cet épisode de résistance citoyenne que le hasard permettra à l'auteur et narrateur, de découvrir.

      Les interrogations qu'Alfons Cervera soulève en convoquant au fil des pages Faulkner, Lampedusa, Silver Kane, Onetti, Chirbes, Ross Me Donald, Dostoïevski, Kafka, et maints autres, butent sur un mutisme irréversible. Dès lors, Un autre monde devient moins une lettre au père qu'un roman sur le silence.

      Alfons Cervera poursuit son cycle romanesque autour de la guerre civile espagnole et du franquisme. Ses ouvrages portant sur la mémoire familiale et intime - Ces vies-là (2011 ), finaliste du Premio de narrativa 2010, Tant de larmes ont coulé depuis (2014) - sont disponibles à La Contre Allée, tandis que ceux ayant trait à la mémoire collective se trouvent à La Fosse aux ours - Maquis (2010), La couleur du crépuscule (2012), La Nuit immobile (2016).

      Georges Tyras a été professeur de langue et littérature espagnole contemporaine, directeur d'études d'un Master Langues et cultures étrangères et chercheur. Spécialiste et traducteur d'Alfons Cervera, il est l'auteur de Memoria y resistencia, el maquis literario de Alfons Cervera (éditions Montesinos, 2008).

  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Disponible - 860"19" CERV 4 OT

    Niveau 3 - Langues et littératures