• Aide

Vies d'hospice : vivre et mourir en institution au XIXe siècle

Livre

Résumé

Une analyse de la vie des hospices français au XIXe siècle. L'auteure montre comment, en particulier à Paris, se développe un dispositif d'assistance qui nourrit et loge des personnes âgées, révélant la place ambiguë laissée aux aînés, entre rejet et bienveillance. ©Electre 2018


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2018
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (384 p.) ; 22 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • Epoque
  • Lieu
  • ISBN
    • 979-10-267-0744-8
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • Vies d'hospice

      Alors que persiste aujourd'hui encore l'image de « l'hospice mouroir », le développement d'établissements pour la vieillesse au XIXe siècle témoigne au contraire d'une préoccupation nouvelle dans la société française : comment prendre soin des vieux 

      À Paris, en amont des grandes lois républicaines du XXe siècle, un vaste dispositif d'assistance se met en place pour nourrir et loger à vie des milliers de vieux indigents. Pour les classes populaires, vivre et mourir en institution devient une expérience ordinaire de la fin de vie. L'analyse de la vie privée des hospices et des maisons de retraite révèle la place ambiguë que la France post-révolutionnaire réserve à ses aînés, entre rejet et bienveillance, protection et surveillance.


  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Disponible - 365.74 ROS

    Niveau 3 - Droit