• Aide

Itinéraire d'un transclasse : au centre de la marge

Livre

Résumé

Réflexions autour des transclasses, ces individus en situation de mobilité sociale, à travers l'expérience de l'auteur, issu d'un milieu défavorisé. Insistant sur la rareté des ascensions sociales malgré la démocratisation de l'accès aux études depuis les années 1960, il rappelle le poids de l'héritage culturel parental et évoque l'acculturation, notion traitée par P. Bourdieu et J.C. Passeron. ©Electre 2019


  • Éditeur(s)
  • Date
    • impr. 2019
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (167 p.) ; 22 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • Epoque
  • Lieu
  • ISBN
    • 978-2-343-16738-1
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • Itinéraire d'un transclasse

      Au centre de la marge

      Dans son essai Les transclasses ou la non-reproduction, la philosophe Chantal Jaquet invente le mot « transclasse » pour désigner les personnes en situation de mobilité sociale, autrement qualifiées de « transfuges de classe ». La mobilité sociale ascendante reste encore aujourd'hui exceptionnelle malgré la démocratisation de l'accès aux études à partir des années 1960 et le taux toujours plus élevé de bacheliers. La raison principale de cette situation provient du fait que l'origine sociale constitue un élément essentiel dans la réussite scolaire sur le long terme. Si les individus issus d'un milieu favorisé passent de nos jours par les mêmes étapes scolaires que les autres et, en ce sens, se situent sur un plan d'égalité, il ne faut pas oublier qu'ils sont, en même temps, des héritiers, en particulier dans le domaine culturel. C'est la possession ou non de ce patrimoine qui explique en grande partie la réussite des uns et les difficultés des autres. Les sociologues Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron parlent ainsi d'» acculturation » pour caractériser l'acquisition de la culture dans le cas des fils d'agriculteurs, d'ouvriers, d'employés ou de petits commerçants. Loin d'être naturel, cet apprentissage relève d'une véritable « conquête ». C'est l'histoire de cette conquête semée de doutes, de difficultés mais aussi de grands bonheurs et de rencontres qu'entend retracer cet ouvrage qui éclaire d'un jour nouveau les goûts esthétiques et les préoccupations épistémologiques d'un « transclasse », aujourd'hui spécialiste des études sur les identités en Amérique hispanique. Situés « au centre de la marge », les travaux de Nicolas Balutet s'appesantissent non seulement sur des questions liées à des individus discriminés en raison de leur genre, de leur préférence sexuelle, de leur ethnie, etc., mais s'appuient également parfois sur des corpus dépréciés.


  • Origine de la notice:
    • FR-751131015 ;
    • Electre
  • Disponible - 300.7 BAL

    Niveau 2 - Sociologie, démographie