• Aide

Construire l'italianité : traditions populaires et identité nationale (1800-1932)

Livre

Résumé

La construction de l'identité nationale italienne au XIXe et au début du XXe siècle s'est nourrie de l'intégration de la culture populaire dans les champs politique et scientifique. Interrogeant la dimension idéologique du folklore, cette étude passe en revue la poésie, l'anthropologie de Niceforo, l'exposition ethnographique de 1911 ou la théorisation de la tradition selon Giovanni Gentile. ©Electre 2021


  • Contributeur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • C 2021
  • Notes
    • Index. Bibliogr.
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (319 p.) : couv. ill. en coul. ; 24 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • Epoque
  • Lieu
  • ISBN
    • 978-2-343-21647-8
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • Construire l'italianité

      Traditions populaires et identité nationale (1800-1932)

      Des débuts du Risorgimento à la première décennie du régime fasciste, en passant par l'Italie unie libérale et la Grande Guerre, l'auteur, dans une démarche novatrice, mêle l'histoire des études folkloriques inscrites dans le champ des sciences humaines émergentes, et celle de la construction étatique et nationale.

      Son travail de recherche éclaire ainsi 150 ans d'histoire italienne de débats scientifiques et politiques qui, autour de l'italianité, font de l'intégration des classes populaires et de leurs cultures un enjeu fondamental.

      Alors que les années 1980 ont vu émerger la notion d'identité nationale et que, de nos jours, de grands musées nationaux (Beaubourg-Metz et le MUCEM notamment) exposent les liens complexes que les artistes européens d'avant-garde ont entretenus avec le folklore européen, le lecteur français ne manquera pas de trouver une riche matière à réflexion dans l'expérience du pays voisin.


  • Origine de la notice:
    • Abes ;
    • Electre
  • Disponible - 945-1 COP

    Niveau 2 - Histoire