• Aide

Le moment viennois : chroniques de la modernité à l'époque de la Sécession viennoise

Livre

Résumé

Courant artistique actif en Autriche, en particulier à Vienne, entre 1898 et 1906, la Sécession viennoise participe, au même titre que l'Art nouveau et le Jugendstil, à un vaste élan de renouveau. L'analyse des oeuvres de six artistes illustres montre en quoi chacun a contribué à poser les jalons de la société contemporaine dans des domaines variés : développement durable, féminisme, etc. ©Electre 2021


  • Éditeur(s)
  • Date
    • DL 2021
  • Notes
    • Bibliogr. p. 207-214
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (214 p.) ; 22 cm
  • Sujet(s)
  • Epoque
  • Lieu
  • ISBN
    • 978-2-416-00212-0
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • La Sécession viennoise est un courant artistique qui s'est épanoui en Autriche, plus particulièrement à Vienne, entre 1897 et 1905. Par convention et a posteriori, il a été rattaché à l'Art nouveau et au Jugendstil, vaste élan de renouveau des formes artistiques que connaît tout l'Occident à la fin du XIXe siècle. Pascal Morand y voit la naissance du monde moderne et la préfiguration de notre actualité. Il fait en particulier les liens nécessaires entre histoire et histoire de l'art ainsi qu'entre art et économie. Il plonge le lecteur dans la Vienne de 1900 et redonne vie à l'exceptionnelle richesse de sa création artistique et culturelle. Il analyse l'oeuvre de six figures illustres, pour montrer en quoi chacune a contribué à poser les jalons de notre société contemporaine dans les domaines du développement durable, de l'innovation, de la création, de la diversité, du féminisme... : Gustav Klimt (1862-1918), Otto Wagner (1865-1902), Josef Hoffmann (1870-1956), Adolf Loos (1870-1933), Emilie Flöge (1874-1952) et Arnold Shönberg (1874-1951).


  • Origine de la notice:
    • FR-751131015 ;
    • Electre
  • Disponible - 704.91 MOR

    Niveau 3 - Arts