• Aide

La régulation des travailleurs étrangers au Japon et son contexte socioéconomique

Article

dans Interventions économiques

Auteur(s) : Boulanger, Éric


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2014-04-29
  • Notes
    • Alors que l’immigration n’est pas une option pour pallier le déclin démographique du pays, les travailleurs étrangers sont par contre une réalité incontournable de la vie économique japonaise et ils sont même devenus indispensables à la survie de certains domaines d’activités agricoles et industrielles. Depuis la fin des années 1990, le gouvernement japonais a donc entrepris de régulariser et contrôler leur présence : 1) avec une série de « statuts de résidence », de règles et de lois qui leur accordent le droit de travailler sur une base temporaire ou permanente; 2) par des ententes bilatérales avec d’autres pays, notamment dans le cadre des accords de partenariat économique signés avec les pays asiatiques et; 3) en renforçant sa lutte contre les travailleurs illégaux. La politique du gouvernement sur les travailleurs étrangers s’inspire moins des normes internationales en la matière que d’une régulation sécuritaire à deux volets : un volet prospérité faisant la promotion des travailleurs spécialisés et des professionnels et un volet paix sociale interdisant l’entrée de travailleurs étrangers non qualifiés, lesquels sont alors recrutés localement parmi les illégaux, les nikkeijin ou par le biais du système apprentis réservé aux étrangers.
  • Langues
    • Français
  • Sujet(s)
  • Droits
    • info:eu-repo/semantics/openAccess
  • Résultat de :