• Aide

Figures de la singularité dans le monde ouvrier militant en France (seconde moitié du xxe siècle)

Article

dans Tracés

Auteur(s) : Ponsard, Nathalie


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2018-07-03
  • Notes
    • L’auteur se propose de penser la singularité à travers des parcours de jeunes ouvriers et ouvrières en milieu militant cégétiste dans les années 1968. À partir d’une méthode ethnographique attentive à la parole des individus et au sens donné à leurs actions, elle démontre des processus de singularisation dans certaines situations sociales : le contexte de décloisonnement social de mai-juin 68, propice aux pratiques hors normes de très jeunes ouvriers attirés par les étudiants trotskistes ; l’invention de nouvelles formes de protestation usinières par une jeune ouvrière se démarquant des normes syndicales masculines et des normes des ouvrières ; la conversion du militantisme d’une ouvrière qui, du combat cégétiste pour la préservation des emplois, s’oriente vers le droit à la santé au travail au contact d’un scientifique. Ces processus de singularisation sont liés à la capacité des acteurs/actrices à se construire en dehors de leur milieu familial et social, en profitant autant des contextes que de rencontres physiques et/ou intellectuelles. En milieu militant ouvrier, la singularité est affirmation de soi mais reste porteuse de valeurs et de revendications collectives.
  • Langues
    • Français
  • Sujet(s)
  • Droits
    • info:eu-repo/semantics/openAccess
  • Résultat de :