Recherche simple :

  •    Sujet : États-Unis -- 1969-1981
  • Aide

Documents en ligne : 2

Voir tous les résultats les documents en ligne

Résumé : La réhabilitation expresse de la Libye, admise à nouveau à prendre sa place dans le concert des nations, a de quoi surprendre. Certes, le colonel Kadhafi a admis posséder des armes de destruction massive et s'est engagé à les détruire. Mais c'était le même homme que le Président Reagan traitait de "chien enragé du Proche-Orient" dans les années 80. Et après la tragédie du 11 septembre 2001, Washington considérait que la Libye était l'un des sept pays qualifiés de commanditaires du terrorisme. Le revirement est donc spectaculaire. II a un fort goût de pétrole : le sous-sol libyen est riche et les experts estiment qu'il est encore sous-exploité. D'autre part, il est certain que Kadhafi avait besoin de rétablir une situation sociale dégradée et une économie en perte de vitesse...