Recherche simple :

  • Sujet : Astrologie et histoire
  • Aide

Documents en ligne : 3

Voir tout les documents en ligne

Résumé : L'objectif de la mission Human Origins in Namibia est de faire reconnaître la Namibie comme "Berceau de l'humanité" au même titre que l'Afrique du Sud. Pour cela, il faut trouver de nouveaux fossiles. Mais où les chercher ? Là où ils ont pu être protégés des prédateurs et des outrages du temps. C'est-à-dire dans des grottes ouvertes il y a trois à quatre millions d'années et qui sont aujourd'hui fermées. Pour les trouver, il faut pister les traces qu'elles ont pu laisser : des roches très particulières, les calcites. Après un travail de préparation, en comparant des contextes comme le site de Sterkfontein où a été trouvé Little Foot, mais aussi par un travail de laboratoire, seul le repérage sur le terrain peut valider les pistes de recherches... Malgré la disproportion entre l'immensité du terrain à défricher et une simple roche de plusieurs millions d'années, l'équipe va trouver SA grotte... C'est cette enquête quasi policière que nous suivons au milieu du bush sauvage de la Namibie.

Résumé : En 1968, Wolfgang Emmerich, jeune étudiant à l'université de Tübingen, publie, sous l'égide de son maître à penser, l'ethnologue Hermann Bausinger, une thèse qui a des répercussions retentissantes dans le milieu universitaire allemand et brise le silence tacite qui couvrait les relations perverses entre le nazisme et la Volkskunde, l'ethnologie du peuple allemand. La thèse soutient que les origines des politiques eugénistes d'extermination et du modèle racial du IIIe Reich sont à chercher aussi du côté des ethnologues allemands, chargés à l'époque de promouvoir l'idéologie de la germanité... A travers le témoignage inédit des deux protagonistes principaux de l'époque, Emmerich et Bausinger, et grâce à de nombreuses archives photographiques et filmiques sur les expéditions ethnologiques du début du siècle, "L'ethnologie du IIIe Reich", propose d'éclairer une part méconnue de l'histoire... Ce film, co-écrit par Jean-Louis Georget, chercheur en histoire de l'ethnologie au centre Georg Simmel de l'EHESS et professeur invité à Francfort, plonge le spectateur au coeur des débats de l'ethnologie allemande et la façon dont une science a pu être dévoyée pour se mettre au service d'une imposture idéologique meurtrière.

Contenu : La Chine et le monde chinois