Recherche simple :

  •    Tous les mots : Editions de la Réunion des musées nationaux
  • Aide

Documents en rayon : 24

Voir tout les documents en rayons

Résumé : De David et Greuze à Delacroix et Berlioz, cette exposition tente de reconstituer l'unité d'une période fondamentale (1770-1830) et parfois mal connue de l'histoire de l'art et de la musique, où, à l'échelle de l'Europe, s'est noué le dialogue entre philosophes, poètes, musiciens et peintres, dans un mouvement qui aboutira à l'apogée romantique.

Résumé : Une sélection de 200 photographies en noir et blanc emblématiques des collections de la BnF, organisée en thèmes : contrastes, ombres et lumières, nuancier, etc. Ce parcours est mis en contexte par des essais traitant de l'histoire, de la technique et des problématiques esthétiques de ce médium. ©Electre 2020

Résumé : Exposition consacrée à la réception critique et artistique des oeuvres de Picasso par les artistes contemporains ainsi qu'à l'influence du peintre espagnol sur leur propre production, avec une présentation des peintures du maître mise en parallèle avec les oeuvres modernes de Lichtenstein, Hockney, Warhol ou Jeff Koons. ©Electre 2015

Résumé : Voltaire s'est imposé en son temps comme le meilleur des poètes d'Henri IV, un roi mort un siècle plus tôt. C'est ce lien entre deux grands mythes nationaux qui est mis en avant par l'exposition réunissant environ 120 pièces : peintures, sculptures, gravures, dessins, mais aussi objets d'art, pièces manuscrites et éditions anciennes.

Résumé : Lancés à la fin de l'année 1791, les Tableaux historiques ont connu 5 éditions et à chaque fois, une augmentation du nombre de gravures et un remaniement des textes, ce qui a rendu l'étude éditoriale complexe. Ils ont offert aux contemporains une histoire imagée de la Révolution française, ainsi que des représentations fidèles de Paris et de sa population à la fin du XVIIIe siècle.

Résumé : Will Day et Henri Langlois, dont les collections sont la référence de cette exposition, ont compris que le cinéma n'était pas apparu en 1895 et que l'écriture du mouvement et de la projection lumineuse reposaient sur des techniques anciennes. C'est à cette longue marche (1646-1896) qu'est consacré l'ouvrage.