Recherche simple :

  • Tous les mots : Flammarion médecine-sciences
  • Aide

Documents en rayon : 388

Voir tout les documents en rayons

Résumé : Un livre posthume de Camille Flammarion (1842-1925) qui traite des apparitions de fantômes sous toutes leurs formes.

Résumé : En donnant la parole à un astrophysicien, Jean-Pierre Luminet, un critique et historien de l'art, Jean Clair, au biographe de Flammarion, Patrick Fuentes et à un historien de la photographie, Denis Canguilhem, le film montre les relations étroites entre les scientifiques et les artistes nées de la découverte de la photographie astronomique au milieu du XIX° siècle. Ce qui unit les deux approches du monde est la relation à l'invisible qui, tout en coudoyant l'imaginaire, put être capter par les machines scientifiques. Ainsi au-delà du visible, du monde sensible, spéculation scientifique et rêverie artistique se font-elle écho. Victor Hugo, Jules Verne, H.G. Wells s'inspirent de songeries scientifiques. Camille Flammarion, grand vulgarisateur, avec "La pluralité des mondes habités" et "L'Astronomie populaire" nourrit l'imaginaire des peintres de son temps tels Van Gogh. Cette influence se retrouve également dans les oeuvres de Casimir Malevitch ou de Joan Miró.

Résumé : Cette biographie analyse l'oeuvre littéraire de Camille Flammarion et expose les conceptions scientifiques et les idées philosophiques du savant. Elle relève son intérêt croissant pour l'exploration du monde psychique et des phénomènes paranormaux et retrace son itinéraire de la science vers le spiritualisme.

Résumé : Une présentation des grandes avancées de la médecine, du traitement de la syphilis à la thérapie génique, de la découverte des antibiotiques à la greffe du visage, en passant par les transfusions sanguines ou la mise au point de la trinitrine.

Résumé : Peut-on être à la fois savant et croyant? Pour les scientifiques, il ne peut y avoir de rupture entre pensée scientifique et pensée chrétienne.

Résumé : Réflexion sur la conception du monde initiée par Galilée et Descartes qui place l'homme au dessus des autres êtres vivants et prône l'asservissement de la nature par l'homme. Imagine un monde où cette conception occidentale n'aurait pas une position dominante et cohabiterait avec la vision de l'homme et de la nature des Aztèques.