Recherche simple :

  • Auteur : Porte, Alain (1942-....)
  • Aide

Documents en rayon : 9

Voir tout les documents en rayons

Résumé : Cet ouvrage privilégie trois textes parmi les plus anciens de cette littérature, présentant la particularité d'être presque entièrement écrits en vers. Ces trois textes font partie des quatorze Upanishad principales, composées en sanscrit entre 600 et 300 av. J.-C. et intégrées dans la troisième division des Veda.

Résumé : Rhapsodie d'histoires rédigées en sanscrit au VIe siècle, dont la féerie animalière s'émaille de sagesse politique, le Pancatantra est le plus ancien recueil de contes de l'Inde qui soit parvenu jusqu'à nous. À la demande d'un roi puissant désireux d'inculquer à ses trois fils ignares quelques rudiments de discernement et de conduite, un saint brahmane relève le défi.

Résumé : Le roi Shikhidhvaja et son épouse Tchoudâlâ vivent un parfait amour et sont des chercheurs de vérité. La reine Tchoudâlâ connaît une illumination spontanée, que seule trahit son rayonnement intérieur. Le roi opte pour la vie solitaire d'un ascète, au fin fond des forêts. ©Electre 2015

Résumé : Sonny Seth est interne à l'hôpital de Little India, New York. Arrive un patient ayant subi 7 greffes, les 7 donneurs d'organes étant tous de religions différentes. Autour de ces deux personnages gravitent des personnalités excentriques issues de la diaspora indienne et représentant chacune une facette de leur pays d'origine. L'histoire traite du choc des cultures et du malaise des déracinés.

Résumé : Rahul, 10 ans, vit dans la rue, à Bombay, et survit grâce à de menus larcins. Le jour où il découvre un bébé abandonné, sa vie bascule et son statut dans sa petite bande aussi, le voilà père. Il s'attache au bébé, soigné à l'hôpital, lui rend visite et lui donne le prénom de Kajol. Mais lorsque celle-ci est adoptée par des Américains, sa vie s'écroule et il se livre alors à la prostitution.

Résumé : Traduction adaptée du poème chevaleresque "Orlando innamorato" de Boiardo, accordant l'inspiration épique de l'oeuvre originale avec les attentes de l'époque d'A.R. Lesage.

Résumé : Dans cet hymne attribué à Sankara, le poète chante l'énergie primordiale, la déesse, la shakti. Le poète a le désir de faire entendre l'intime vibration de l'être épuisé d'illusion, pour dépasser la sphère des discours et des mots.