• Aide

L'idéologie raciste : genèse et langage actuel

Livre

Résumé

Parue dans les années 1960, cette étude reconstruit les procédures sociales de stigmatisation à l'encontre des groupes, classes et races. Pour ce faire, la notion de race telle qu'elle est comprise socialement est expliquée. Comme la race, dans le langage ordinaire, est une modalité de rejet, sans aucun fondement scientifique, il importe peu qu'elle corresponde à un outil classificatoire.


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2002
  • Notes
    • Éd. augm. de "Race et nature : système des marques, idée de groupe naturel et rapports sociaux", texte paru dans la revue "Pluriel", n°11, 1977
    • En appendice, choix de documents
    • Bibliogr. p. 354-370. Glossaire. Index.
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 378 p. : couv. ill. en coul. ; 18 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • ISBN
    • 2-07-042230-5
  • Indice
    • 320.67 Racisme. Antisémitisme (idéologies)
  • Quatrième de couverture
    • Il n'est point ici question d'une condamnation morale convenue, mais d'une œuvre de sociologie. L'essentiel, en effet, n'est pas l'objet de la croyance raciste - l'inégalité des êtres ou les particularités génétiques et morales -, mais la croyance elle-même, la volonté de distinguer son identité propre de celle d'autres groupes en fonction de signes distinctifs, individuels et collectifs. Le grand basculement s'opère au XVIIIe siècle : à une Nature ordonnée par Dieu selon une hiérarchie où chacun, depuis Aristote, trouve sa place dans une grande harmonie sociale, voire une division du travail, succède un univers désenchanté, mécaniste, où les principes de la biologie régissent désormais les êtres, donc leurs capacités supposées, leur subordination et leur exclusion possible. Depuis lors, la race n'apparaît pas comme un signe de nature biologique repérable dans les faits, mais plutôt comme une forme biologique d'exclusion sociale, utilisée comme signe, à seule fin de distinguer, discriminer, mettre à part.

      Les travaux des biologistes et généticiens sont salutaires, qui disent l'impossibilité de travailler avec une notion aussi indéfinissable que celle de race ; il n'empêche. La race, dans le langage ordinaire, est une modalité de distinction. Peu importe qu'elle ne corresponde à aucun outil classificatoire réel ; l'essentiel est que le terme permette l'acte : rejeter.

      A l'heure où les idéologies d'exclusion reprennent force, relire cette étude pionnière, qui a inspiré depuis toutes les grandes recherches sur le sujet, est un moment d'intelligence critique.


  • Tables des matières
      • L'idéologie raciste

      • Genèse et langage actuel

      • Colette Guillaumin

      • Gallimard

      • Préliminaires9
      • Première partie La notion de race
      • Chapitre I : Histoire de la race23
      • Une mutation idéologique25
      • La naissance de l'idéologie raciste au XIXe siècle35
      • Chapitre II : Le rapport aux «autres»42
      • La situation44
      • Mécanismes de minimisation et de justification46
      • La fascination de l'hétérogénéité50
      • L'antisémitisme, caducité de la religion, naissance de la race53
      • Chapitre III : L'idéologie et la théorie67
      • Chapitre IV : Définition de la race80
      • Le sens des mots80
      • La «race» est un signifiant93
      • Chapitre V : Définition du racisme98
      • Racisme et race99
      • Racisme et hostilité102
      • Le maintien de la différence106
      • Conclusion de la première partie111
      • Deuxième partie Le rapport entre les groupes
      • Chapitre VI : Majoritaire et minoritaires115
      • Les caractères communs de la minorité119
      • Majoritaire et minoritaires forment un ensemble124
      • Le champ de la signification126
      • Chapitre VII : La conscience coupable129
      • L'antisémitisme132
      • La décolonisation142
      • Chapitre VIII : L'autre réel154
      • La protestation nationale154
      • Les protestations intérieures163
      • Conclusion de la deuxième partie185
      • Troisième partie Le langage actuel
      • Chapitre IX : Le champ de la recherche et l'analyse189
      • La pratique de l'analyse201
      • Les catégories de traitement existantes205
      • Chapitre X : L'influence de l'histoire211
      • Chapitre XI : La catégorisation (analyse statique)221
      • Le classement par catégories223
      • Unité des catégories et signification du statut de différence250
      • Catégorisation et connaissance251
      • Chapitre XII : La catégorisation (analyse de processus)254
      • Le mode de traitement de l'information254
      • Rapport du moi et de l'autre (catégorisant/catégorisé)263
      • Chapitre XIII : Signification des catégories dans le système raciste273
      • Valeurs et topologie de la perception raciste273
      • L'imaginaire et le concret280
      • Chapitre XIV : Le catégorisant291
      • L'origine des catégories291
      • Le médiateur imaginaire296
      • Conclusion303
      • Annexes
      • Annexe I : Race et racisme, définitions des dictionnaires modernes311
      • Annexe II : Le quotidien france-soir choisi comme terrain316
      • Annexe III : Race et nature : système des marques. Idée de groupe naturel et rapports sociaux323
      • Annexe IV : Bibliographie354
      • Index371

  • Origine de la notice:
    • FR-751131015 ;
    • BNF
  • Disponible - 320.67 GUI

    Niveau 2 - Politique