• Aide

Répertoire général des longs-métrages français de fiction, 1929-1979

Livre

Résumé

Une recension des films français sur une cinquantaine d'années, classés successivement par titres et par réalisateurs. ©Electre 2017


  • Contributeur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2017
  • Notes
    • Bibliogr.
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (638 p.) ; 30 x 21 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • Epoque
  • Lieu
  • ISBN
    • 979-10-92784-17-6
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • Répertoire général des longs métrages français de fiction 1929-1979

      Ce travail de recensement de tous les films produits et/ou réalisés en France au cours des cinquante premières années du Parlant se veut la continuité des volumes déjà publiés. Un travail comparable avait été entrepris, au siècle (millénaire ?) dernier par la Cinémathèque française, travail méritoire qui, à nos yeux, ne pouvait que gagner à être revisité de fond en comble. Dans le cadre de cet ouvrage, précis et ambitieux quoique censément incomplet, l'émérite Vincent Pinel avait, en son temps, dressé un premier état des lieux, dont le moindre mérite avait été de remettre à l'honneur deux catégories de films : les moyens-métrages, généralement négligés des Histoires du cinéma, et les oeuvres diffusées de manière confidentielle. Étaient exclus, en revanche, de manière rien moins qu'arbitraire, les versions françaises de films produits en version multiple à l'étranger au cours des années 1930 (or comment envisager dans leur globalité les parcours artistiques de cinéastes aussi essentiels que Claude Autant-Lara, Anatole Litvak ou Robert Siodmak, au prisme d'un choix aussi drastique ?) et l'ensemble de la production érotique et/ou pornographique, ignorée avec ce qu'il faut de hauteur et de condescendance (ce qui est un peu dommage, pour peu que l'on veuille bien admettre qu'il y a bien plus de cinéma pur dans bon nombre d'oeuvres labellisées « X » - ce qui constitue déjà en soi une grave méconnaissance du sujet - estampillées Jean-François Davy, Gérard Kikoïne ou Francis Leroi que dans bon nombre de réalisations de Claude Sautet ou de Claude Zidi). À ces deux axes spécifiques vient s'ajouter notre volonté d'inclure dans le présent inventaire les productions majoritairement ou intégralement étrangères réalisées tout ou partie en France. Or donc, précisément, il nous a semblé qu'à partir du moment où leur tournage a mobilisé des équipes techniques ou artistiques françaises, les productions concernées s'inscrivaient, de près ou de loin, dans une Histoire du Cinéma français, fût-elle élargie... Le présent recensement, qui tient également compte de moyens et de courts-métrages recensés parce que jugés essentiels, mais aussi et surtout d'une indexation méthodique des titres « bis », allant des primititres et titres de tournage en passant par ceux refusés par la censure et ceux de rééditions vidéo ou DVD, comporte à l'arrivée quelques 12.000 entrées.


  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Disponible - 791(058) LOR

    Niveau 3 - Cinéma