• Aide

L'art de la guerre aérienne

Livre

Résumé

Tente de donner des clés de lecture, avec des mots simples, sur ce qui constitue le fondement et la singularité de l'action aérienne dans la stratégie militaire, d'une part, et de décrire la façon dont on procède généralement pour la mettre en oeuvre, d'autre part.


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2004
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 284 p. ; 21 x 15 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • ISBN
    • 2-915960-01-1
  • Indice
    • 329 Guerre (théorie), stratégie
  • Quatrième de couverture
    • Au cours du XXe siècle, l'arme aérienne s'est progressivement imposée dans l'art de la guerre, jusqu'à en modifier le paradigme. Depuis la guerre du Golfe de 1991, elle a joué un rôle à la fois central et préalable dans tous les conflits ou crises, qu'il s'agisse de projection rapide de forces, de surveillance globale du théâtre des opérations ou encore de frappes dans la profondeur à des fins de rupture stratégique ou de paralysie des troupes adverses. En outre, la conjugaison des progrès de la technique et des réflexions doctrinales récentes a fait de l'aviation moderne un outil politique par excellence.

      L'art de la guerre aérienne, facilement accessible aux non-spécialistes, apporte des clés de lecture et de compréhension de ce qui constitue la singularité de l'action aérienne. En expliquant les idées et les méthodes qui la sous-tendent, l'ouvrage donnera au profane les moyens de décrypter les futures campagnes aériennes sans se laisser entraîner par la tentation superficielle du sensationnel. Ce faisant, à travers l'analyse du passage de deux à trois dimensions dans les opérations militaires, le colonel Régis Chamagne met en lumière l'émergence de la maîtrise de l'information, considérée comme la guerre de la quatrième dimension, et ouvre les pistes d'une réflexion plus générale sur les nouveaux facteurs de puissance.

      Le colonel Régis Chamagne a effectué une carrière de pilote de chasse, d'abord dans la défense aérienne, puis dans la reconnaissance et enfin dans le bombardement sur Mirage 2000 D. Breveté de l'enseignement militaire supérieur, il a animé une cellule d'analyse stratégique au profit du chef d'état-major des armées durant la campagne aérienne sur la République fédérale de Yougoslavie en 1999. Il est à l'origine de la création des structures nationales de ciblage en 2000. Il a publié plusieurs articles sur la stratégie aérienne dans différentes revues.

  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Disponible - 329 CHA

    Niveau 2 - Politique